Industrie ferroviaire

Partager sur
Accueil Filières d'excellence Industrie ferroviaire

S'implanter en Champagne-Ardenne, c'est bénéficier de :

  • Des leaders européens de l’industrie ferroviaire 
  • Un tissu dense de sous-traitant 
  • Au cœur d’une région identifiée pour l’industrie ferroviaire
  • Une localisation stratégique au barycentre des principaux bassins industriels ferroviaires français 
  • Un exceptionnel vivier de compétences sur les matériaux

Au cœur d’une région identifiée pour son industrie ferroviaire

En Champagne-Ardenne

Des leaders industriels pour le matériel roulant en Champagne-Ardenne

Knorr Bremse Systèmes Ferroviaires France, basé près de Reims, est la filiale française du groupe international Knorr Bremse, leader mondial des équipements ferroviaires. Ce site de production assure également la promotion de l’ensemble des produits du groupe en France et pour l’Afrique francophone (équipements de frein, production d’air, climatisation, portes de véhicules, porte de quai …).

Knorr Bremse fait partie du programme Européen SHIFT2RAIL au côté des grands donneurs d’ordres du secteur comme Alstom et Siemens etc…)

Manquillet Parizel (MPS), situé dans les Ardennes, est une entreprise spécialisée dans la production de pièces forgées pour le secteur ferroviaire. Cette société dispose d’une large gamme de produits standards ferroviaires destinés au matériel roulant voyageur et fret, ainsi que pour les voies ferrées. Les leaders du secteur font partie de leurs clients (S.N.C.F / Deutsche Bahn / Faiveley / Knorr Bremse / Alstom / Vossloh / R.A.T.P / Lohr Industrie…).

Un tissu d’industriels et de sous-traitants performant dans l’industrie ferroviaire

Plusieurs entreprises interviennent directement dans la production industrielle ferroviaire ou s’y diversifient

Les Forges de Froncles en Haute-Marne : fonderie spécialisée / frappe à froid.

Groupe GILLET en Haute-Marne (Nogent) : production d’outillage spécifique notamment dans le secteur ferroviaire

Forgex Raguet dans les Ardennes (Monthermé) et en Haute-Marne (Nogent) : Groupe industriel européen d’estampage à chaud. Fabrication de pièces en acier au carbone, alliées et en inox, de quelques grammes à 40kg. Ce site bénéficie d’une organisation industrielle et maîtrise des process intégrés (forge, traitement thermique, soudure, usinage, contrôle).

Amphénol Air LB est un leader mondial spécialisé dans les systèmes d'interconnexion électriques et d'accessoires de câblage et d'attachement.

ATS Group AGS dans la Marne (Sezannes) : sous-traitant industriel (fabrication additive, découpe laser et jet d’eau, soudure, usinage, tôlerie, peinture, montage…) dont l’un des principaux débouchés est le secteur ferroviaire. Ses clients : Alstom, SNCF, Bombardier, RATP…

Frankische est un industriel Allemand implanté dans l’Aube (Troyes), en forte croissance grâce à ses activités dans le secteur ferroviaire. Il participe notamment à la construction de la ligne LGV Tanger – Casablanca, Maroc.

Dans le reste du Grand Est

Principaux acteurs de la fabrication du matériel roulant

Alstom : Site de production de locomotive et train de Reichschoffen en Alsace.

LOHR industrie : LOHR industrie est un groupe français installé en Alsace, spécialiste mondial dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes de transports de biens. Lohr Railway System propose une technologie de référence de ferroutage (transport sécurisé et économique des semi-remorques standard sur le réseau ferré européen)

Principaux équipementiers

Ems Concept : Spécialiste des systèmes hydrauliques à destination de l’industrie ferroviaire

FBO (Forges de Belles Ondes) : Spécialiste des systèmes pneumatiques et électropneumatiques pour matériels roulants ferroviaires

Techno-elec : Spécialisé dans la conception et fabrication de matériel de distribution et de commande électrique. Elle intervient sur la traction électrique (métros, tramways, trains, TGV, sous-station).

Principaux acteurs sur le segment des équipements (signalisation) et infrastructures de réseaux ferrés

British Steel France Rail (Groupe TATA) : Spécialistes de la fabrication de rails présent sur les plus importants réseaux ferroviaires mondiaux.

Railtech International (Groupe Delachaux) : Leader mondial dans le matériel et les équipements pour la voie et la maintenance des infrastructures.

Vossloh Cogifer équipe les réseaux ferrés avec des aiguillages, ainsi que des systèmes de commande et contrôle, et en assure l’entretien (gamme d’application du tramway aux lignes à grande vitesse)

FS Group : Entreprise de référence pour la sécurisation des chantiers ferroviaires (maintenance et renouvellement du réseau ferré)

SATEBA : SATEBA est le premier fournisseur de traverses béton en France. Filiale du groupe CONSOLIS, SATEBA est spécialisée dans la fabrication de traverses et supports pour appareils de voies en béton pour les infrastructures ferroviaires.

Le groupe NOVAFER – LORMAFER pilote le premier centre de maintenance et de réparation de wagons en France, qui se situe à Creutzwald en Moselle.

Un environnement de R&D à vocation industrielle

La tradition industrielle et la primauté du territoire de Champagne-Ardenne sur les industries des matériaux notamment concernant le travail des métaux a permis une concentration de compétences R&D exceptionnelles qui contribuent aux développement des industriels sur de nombreux marchés comme celui du ferroviaire.

Près de 20% de la production nationale des pièces moulés en fonte, en acier, en aluminium et en alliage cuivreux

Près de 30% de la production nationale de forge et d’estampage

Le Centre Régional d’Innovation et de Transfert des Technologies - Matériaux, Dépôts et Traitement de Surface (CRITT-MDTS)

Le CRITT-MDTS dispose d’une expertise et d’équipements de pointe pour les essais mécaniques, la métallographie et la métrologie. Il poursuit des recherches innovantes dans le domaine des fontes, de la fabrication additive, du moulage par injection des métaux, etc.

Le CRITT-MDTS est membre de :

  • l’institut Carnot MICA

  • le cluster AIF (Associations des Industries Ferroviaires)

Le laboratoire de Systèmes Mécaniques et d’Ingénierie Simultanée (LASMIS)

Le laboratoire LASMIS de l’UTT (Université Technologique de Troyes) possède une expérience reconnue mondialement dans le calcul de structure et la simulation numérique des procédés de fabrication.

Le laboratoire de Nanotechnologie et Instrumentation Optique (LNIO)

Le laboratoire LNIO de l’UTT travaille dans le domaine de la nano-optique qui est associé à de nombreux enjeux scientifiques et technologiques (instrumentation nouvelle, méthodes inédites de nano-caractérisation et de nano-fabrication).

Le LNIO a tissé un réseau national et international de nombreux partenaires prestigieux et est porteur d’une plateforme technologique : NANOMAT. Cette plateforme est dédiée à la nano-fabrication et nano-caractérisation des matériaux pour la mécanique, l’optique et la biologie. Elle lie les équipements et les compétences de l’Université de Technologie de Troyes et l’Université Reims Champagne-Ardenne.

Le laboratoire d’Ingénierie et Sciences des Matériaux (LISM)

Le laboratoire LISM de l’URCA (Université de Reims Champagne-Ardenne) est articulé autour des problématiques de synthèses ou élaborations, de mises en formes et de caractérisations physiques et chimiques des matériaux. Cinq thèmes de recherches sont développés au sein du laboratoire : les biomatériaux, la caractérisation et la modélisation, l’élaboration et la mise en forme, l’électrochimie et la fabrication additive.

Le laboratoire de Mécanique, Surface, Matériaux et Procédés (MSMP)

Le laboratoire MSMP de l’ENSAM (Arts et Métiers Paris Tech) de Châlons-en-Champagne, est spécialisé dans la mesure optique de champs cinématiques et thermiques et dans les procédés d’usinage à hautes performances (abrasion, superfinition) et procédés de fonderie de haute technologie.

Il fait partie de l’institut Carnot ARTS, « Actions de Recherche pour la Technologie et la Société ».

Le Centre Technique des Industries de la Fonderie (CTIF)

Une antenne du Centre Technique des Industries de la Fonderie est implantée à Charleville-Mézières. Le CTIF est le Centre Technique Industriel de référence en métallurgie. Ce centre de recherche et développement est spécialisé en fonderie, en fabrication additive, en affinage et en recyclage des matériaux et produits métalliques.

Platinium 3D : Plateforme technologique dédiée à la fabrication additive

PLATINIUM3D est une plateforme technologique et scientifique dédiée à l’obtention de pièces métalliques par les procédés de fabrication additive.

Elle est équipée d’importants moyens de recherche et développement, cet outil d’excellence accompagne ses clients dans l’industrialisation des procédés de fabrication additive notamment dans les domaines clés de l’outillage, des pièces d’usure et de grandes dimensions.

Le pôle de compétitivité Matéralia 

Ce pôle occupe une place prépondérante dans la recherche sur les matériaux structurants et les procédés de mises en œuvre. Il est le premier pôle sur les activités de fonderie, forge et de l’estampage. Au-delà de ces activités de soutien en matière de R&D et de programmes de recherches collaboratifs, ce pôle constitue un réseau industriel de premier plan dont les investisseurs peuvent bénéficier pour leurs projets en Champagne-Ardenne.

Une localisation stratégique au cœur des bassins industriels de référence sur le ferroviaire

En plus de ses caractéristiques industrielles d’excellence, la Champagne-Ardenne est au barycentre de l’activité industrielle ferroviaire en France. Plus particulièrement, au cœur des sites d’assemblage du matériel roulant en France (Valenciennes, Belfort et La Rochelle).

Grâce à une proximité des entreprises du cluster ferroviaire de la région Hauts de France ou près de 40% du CA ferroviaire en France est fait. Ces acteurs majoritairement localisés entre Lille et Maubeuge se situent globalement à moins de 2 h de la Champagne-Ardenne.

Un savoir-faire dans le domaine du recyclage des équipements ferroviaires

La Champagne-Ardenne dispose d’infrastructures ferroviaires importantes présentant un potentiel pour le développement d’activités de démolition et recyclage de matériels ferroviaires. Il existe déjà un savoir-faire et plusieurs sites spécialisés dans ces activités.

A Epernay, dans la Marne, la Société Métallurgique d’Epernay déconstruit et recycle des matériels ferroviaires non amiantés. Cette société dispose d’un second site de démantèlement en région Auvergne-Rhône-Alpes disposant d’infrastructures d’importances en matière de désamiantage des wagons et autres matériels roulants.

A Torvilliers, dans l’Aube, une unité de démantèlement de matériels ferroviaires et de matériel militaire est gérée par la société Bartin recycling, filiale de Veolia. Cette unité de recyclage dispose d’une salle blanche pour le désamiantage des matériels roulants.

La Champagne-Ardenne c'est aussi...