Bioéconomie

Partager sur

La Champagne-Ardenne, c'est ...

  • Une biomasse agricole et sylvicole abondante
  • Un territoire parmi les plus productifs d’Europe et leader dans les agro-industries
  • La plus importante bioraffinerie d’Europe (plus de 4 millions de tonnes de biomasse transformée)
  • Un écosystème R&D&I unique / de l’idée au pilote industriel

Champagne-Ardenne, une terre agricole parmi les plus productives d’Europe

L’agriculture occupe plus de 61 % de la surface du territoire de Champagne-Ardenne, soit 1 550 000 ha, où sont consacrés :

  • 51% à la culture des céréales (blé, orge, maïs...)
  • 29% à l’élevage
  • 14% aux oléagineux (colza…)

Ces caractéristiques font du territoire de Champagne-Ardenne un acteur majeur de production agricole en France et en Europe :

  • 1er producteur de luzerne (environ 650 000 t /an de luzerne déshydratée, soit 80% de la production nationale)
  • 2e producteur d’orge (près de 2 000 000 t /an) et 1er producteur mondial de malt (+ de 600 000 t /an)
  • 2e producteur de betteraves sucrières (+ de 8 000 000 t / an)
  • 2e producteur de colza (+ d’1 000 000 t /an)
  • 2e producteur de pommes de terre féculières et 3ème producteur de pommes de terres de consommation (près de 900 000 t /an)
  • 3e producteur de blé dur (+ de 3 000 000 t /an)

Le vignoble champenois, qui s’étend sur 33 000 ha, représente :

  • 20% du chiffre d’affaire de la filière viticole française
  • 1er excédent agroalimentaire de la balance commerciale française (alors qu’il représente moins de 4% de la surface des vignobles en France).

Les activités agricoles et viticoles du territoire de Champagne-Ardenne emploient 1 actif sur 10, ce qui représente plus de 40 000 emplois ETP.

Des coopératives et acteurs agro-industriels majeurs : SOUFFLET / ACOLYANCE / VIVESCIA / NETSAL / MC CAIN / ARVALIS / CRISTAL UNION / TEREOS / DESIALIS / AVRIL ….

Un leadership européen grâce aux acteurs agro-industriels et la bioraffinerie Pomacle-Bazancourt

La performance agricole de la Champagne-Ardenne se traduit par la présence de puissantes coopératives et d’acteurs agro-industriels majeurs :

les plus importants malteurs mondiaux : SOUFFLET et MALTEUROP
les leaders européens de la production de sucre et d’éthanol : TEREOS et CRISTAL UNION
un des plus importants sites de productions d’amidons (base blé) : CHAMTOR (Groupe ADM)
un des deux seuls sites de production de fécule de pomme de terre : TEREOS

Egalement présents : ACOLYANCE / VIVESCIA / NETSAL / MC CAIN / ARVALIS / DESIALIS / AVRIL ….

La bioraffinerie de Pomacle-Bazancourt est un complexe agro-industriel et R&D unique qui transforme la biomasse agricole, forestière et algale en une gamme de produits biosourcés : ingrédients et compléments pour l'alimentation humaine et animale, biomolécules, agro-matériaux et bioénergie (biocarburant, électricité, chaleur).

La Champagne-Ardenne, territoire reconnu internationalement pour sa R&D en bioéconomie

Le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB)

Le CEBB a pour vocation de développer la valorisation des bioressources, ainsi que les co-produits des bioraffineries et des industries agro-alimentaires.
À la fois vitrine technologique et centre de recherche pluridisciplinaire dédié aux biotechnologies, aux biomatériaux et à la chimie verte, le CEBB réunit quatre chaires :

  • AgroParisTech : Chaire Agro-Biotechnologies Industrielles. Thèmes : Microbiologie / Génie des procédés / Chimie verte – Biocatalyse / Polymère – Matériaux.
  • CentraleSupélec : Chaire de Biotechnologie. Thèmes : Génie des (bio)procédés / Biomasse – Biomatériaux / Modélisation.
  • NEOMA Business School : Chaire de Bioéconomie Industrielle. Thèmes : Filières émergentes / Coopératives agricoles / Bioraffinerie  Durabilité.
  • Université de Reims Champagne-Ardenne : Chaire Agroressources Fermentation Enzymes. Thèmes : Fermentation / Physiologie microbienne / Fractionnement / Agro-molécules.

La Structure Fédérative de Recherche Condorcet

Née de la synergie des chercheurs de l’Université de Reims Champagne-Ardenne et de l’Université de Picardie Jules Vernes, la Structure Fédérative de Recherche Condorcet fédère 24 structures de recherches publiques et privées dans le but de mener les activités suivantes :

  • Adaptation des agro-ressources : amélioration des plantes pour une meilleure exploitation biotechnologique
  • Procédés et transformations : développer des nouvelles technologies pour l’exploitation des ressources végétales non alimentaires
  • Applications et valorisation : caractérisation des molécules bio-sourcées et des matériaux composites
  • Environnement : nouvelles technologies visant à lutter contre les maladies de plantes

Les membres de la structures : l’Université de Reims Champagne-Ardenne, l’Université Picardie Jules Verne, CentraleSupelec, Argo Paris Tech, UniLassale Beauvais, l’UTC (Université de Technologie de Compiègne), l’ESCOM (Ecole Supérieure de chimie Organique et Minérale), l’Université de Lille, l’Université Littoral Côte d’Opale, l’Université de Liège (Gembloux Agro-Bio Tech), ARD Agro-industries Recherche et Développement, Extractis (expertise en Bioraffinerie du végétal), etc.

Les laboratoires spécialisés de l’URCA, Université de Reims Champagne-Ardenne

  • Laboratoire FARE / Fractionnement des Agro-Ressources et Environnement  (Unité de recherche URCA – INRA)
  • Laboratoire ICMR / Institut de Chimie Moléculaire de Reims (URCA-CNRS)
  • Laboratoire LISM / Laboratoire d’Ingénierie et Sciences des Matériaux

Université de Technologie de Troyes (UTT)

ARD, Agro-Industries Recherche et Développement

Acteur central de la bioraffinerie de Pomacle-Bazancourt, à proximité de Reims, ARD est une structure de recherche privée mutualisée ayant à son capital des acteurs majeurs de l'agro-industrie française, ainsi que des coopératives régionales (VIVESCIA, CRISTAL UNION). Créé en 1989 pour ouvrir de nouvelles voies de valorisation aux productions de ses actionnaires (céréales, betteraves à sucre, luzerne, oléagineux...),  ARD a développé des compétences dans :

  • le fractionnement et la raffinerie végétale
  • les biotechnologies blanches (industrielles)
  • la chimie du végétal et les agro-matériaux
  • l'environnement

C.R.I.S, Centre de Recherche et d’Innovation de Soufflet

Le centre de recherche en biotechnologies du groupe Soufflet accueille 4 plateformes de R&D sur 1 400 m2:

  • Plateforme en fermentation solide
  • Plateforme de fermentation liquide
  • Laboratoire d’analyse physico-chimique et biochimie
  • Plateforme d’amélioration génétique et de criblage

FRD, Fibre Recherche et Développement

FRD est une société d’innovation privée qui favorise l’émergence et le développement d’applications innovantes pour les fibres végétales issues de biomasse.
FRD dispose de compétences sur toute la chaîne de valeur de valorisation applicative des fibres naturelles, du champ au produit fini, dans tous les domaines applicatifs.

Un territoire d’expérimentation

TERRASOLIS, le pôle de l’innovation de la ressource agricole

TERRALAB, Plateforme d’Open Innovation

TERRALAB est une plateforme qui a pour ambition principale de renforcer la multifonctionnalité de l’agriculture :

  • Produire de la ressource alimentaire
  • Produire de l’énergie
  • Valoriser la plante entière
  • Stocker du carbone

TERRALAB se décline en 3 pôles :

Pôle évènementiel : TERRALAB a accueilli l’édition 2017 des Culturales organisées par Arvalis, Institut du végétal

Pôle agricole : 2000 m2 de bureaux et laboratoires pour accueillir des ingénieurs et techniciens travaillant sur les systèmes de production innovant et le transfert d’innovation / Approche système et technologies du numérique

Pôle économique :

  • Prestation de stockage de produits agricoles / Activités économiques  / Machinisme agricole : location d’espaces pour vos tests et/ou démonstrations matériels / Production d’énergie (bioénergie)

  • Aménagement  avec TERRALAB Solutions

Des projets pour la production industrielle de biocarburant de seconde génération :

PROCETHOL 2G, un pilote industriel pour la production d’éthanol cellulosique

PROCETHOL 2G est le pilote industriel du projet FUTUROL construit sur le site de la bioraffinerie Pomacle-Bazancourt.  

Le projet FUTUROL vise à mettre sur le marché un procédé, des technologies et des produits (enzymes et levures) pour assurer la production de bioéthanol de deuxième génération à partir de plantes entières dédiées, mais aussi de coproduits agricoles et forestiers, résidus verts et autre biomasse lignocellulosique.

SYNDIESE-BtS

Le projet Syndièse vise à expérimenter une chaîne complète de production de biocarburants de 2ème génération BtL (Biomass to Liquide), sur un site unique, par voie thermochimique. La filière BtL (Biomass to Liquid) par voie thermochimique permet de produire du biodiesel ou du kérosène. Ce projet se réalise en partie sur le site de Bure-Saudron à cheval entre les départements de la Haute-Marne et de la Meuse.

L’économie du bois, un autre pan de la bioéconomie performant

Une filière bois structurée et productive

  • 1 700 000 m3/an
  • Un des territoires leader en France pour le « bois énergie »
  • 4e territoire français depuis la récolte jusqu’à la seconde transformation
  • 4e secteur économique de la Champagne-Ardenne avec 1 100 entreprises et 13 000 salariés
  • Un des plus importants bassins français de production de peupliers de grande qualité

De nombreux acteurs industriels gravitent autour de la filière bois et sont également au cœur du développement de la bioéconomie.

Un pôle de compétitivité à vocation mondiale dédié à la bioéconomie

IAR, le pôle de la Bioéconomie

Avec plus de 300 adhérents, le Pôle IAR développe l’innovation industrielle sur les agro-ressources à travers des projets collaboratifs fédérant les industriels, la recherche publique, la formation et le monde agricole. A vocation mondiale, le Pôle IAR génère des collaborations entre ses adhérents et des partenaires étrangers.

Le pôle IAR contribue à ouvrir de nouveaux marchés pour les produits issus de la biomasse. 4 marchés cibles structurent les activités du pôle :

La Champagne-Ardenne c'est aussi...